Coup d’envoi du nouveau compte formation

Partager cette actualité :

Nouveau dispositif

 

A partir du 21 novembre 2019, près de 25 millions de Français salariés, demandeurs d’emploi et même retraités pourront s'inscrire à une formation directement sur leur smartphone. Une grande première.

 

Comment inciter les Français à se former à l’heure où l’on exerce non plus 1 mais 5, voire 6 métiers différents tout au long de sa vie professionnelle ? En facilitant le processus d’accès à la formation. C’est l’objectif du nouveau compte formation dont le système a été élaboré par la Caisse des Dépôts. Ce nouveau dispositif doit donner un coup de boost au CPF auquel 2 millions de Français seulement ont eu recours depuis 2015. Avec le site web et l’application Moncompteformation, le gouvernement souhaite rendre ce droit accessible au plus grand nombre en supprimant le décompte du CPF en heures et donc la mainmise des partenaires sociaux.

Dans les faits, après avoir renseigné son numéro de sécurité sociale l'utilisateur accède à toutes les offres de formation et d'emploi de sa région, peut consulter son solde d'un montant minimum de 500€, et pilote l'ensemble de ses démarches directement de son smartphone. 

« Un livret A de la formation »

 

La grande nouveauté de ce nouveau Compte Formation, c'est qu'une personne en reconversion professionnelle souhaitant se former peut désormais rechercher la formation souhaitée, s’y inscrire et la payer directement en quelques clics. En cas de solde insuffisant, il lui est par ailleurs possible de payer le reste à charge avec sa carte bleue, et de suivre ensuite la session en dehors de ses heures de travail.

Dans le cas d’une mobilité en interne, la formation se fait sur le temps de travail, et l’entreprise participe au financement. Pour la Ministre du Travail Muriel Pénicaud, ce nouveau dispositif fonctionne comme « un livret A de la formation ». 

Numérique, langues, management et même permis de conduire…Au total, 100 000 sessions de formations seront disponibles le 21 novembre pour plus de 40.000 formations différentes toutes certifiantes.

Afin de garantir un niveau homogène de formation, seuls 10.000 organismes agréés et préparant à un titre professionnel ou à un diplôme ont été référencés contre 80.000 existants. Tandis qu’un métier sur deux évoluera d’ici 10 ans, ce nouveau compte formation a pour but de répondre à une « nécessité économique et sociale ». Le gouvernement vise le million de formations via la nouvelle application en 2020.

Pour plus d'informations, cliquez ici