Chômage partiel : L’Etat prend en charge 100% des frais de formation pendant le confinement

Partager cette actualité :

 

Malgré la crise sanitaire que nous traversons, les entreprises peuvent continuer d’investir dans le développement des compétences de leurs salariés placés en chômage partiel. En effet, depuis le 14 avril dernier, les conditions d’accès au Fond National de l’Emploi (FNE) - qui aidait jusqu’à présent les salariés dotés d’un faible niveau de qualification, hors chômage partiel - ont été élargies à tous les salariés afin d’encourager les projets de formations et ainsi mieux préparer l’après. Huit millions de personnes en CDD et CDI sont concernées.

 

 

 

 

 

Comment ça marche? 

 

Concrètement, avec cet assouplissement, les entreprises peuvent désormais demander un financement à l’administration pour leur salariés. Ces derniers n'ont donc pas besoin d’utiliser leur CPF (Compte Professionnel de Formation) et doivent donner leur accord par écrit. Une simple convention entre l’entreprise et la Direccte  déclenche ensuite la prise en charge à 100% par l’Etat (si le coût de la formation est inférieur à 1500€ TTC). 

Cette prise en charge intégrale concerne "toutes les formations, ainsi que les bilans de compétences et les actions de VAE (validation des acquis de l'expérience), sauf les formations obligatoires", a précisé le Ministère du Travail. Naturellement, ce dispositif exceptionnel ne concerne que les formations réalisables à distance.

Cliquez-ici pour plus d'informations sur le FNE

SII Learning vous accompagne durant cette période

 

Depuis le début de cette crise, SII Learning se tient à vos côtés pour vous garantir une continuité pédagogique.

Ainsi, 1184 classes virtuelles sont disponibles, 795 sessions sont d'ores et déjà ouvertes jusqu'à la fin du mois de mai, et 95 sont confirmées en IT, Soft Skills, bureautique, PAO et mainframe.

Pour avoir plus d'informations sur notre offre en distanciel, contactez-nous au 01.56.59.33.00.